« Peut-être que l’Amour c’est ce mouvement par lequel je te ramène doucement à toi-même »

Saint-Exupéry

 

Bien sûr l’Amour ne peut pas être évalué ou prouvé par les techniques de recherches habituelles, mais cela n’en fait pas moins une réalité, une des puissances les plus méconnues et les plus sous-évaluées.

Notre Essence est l’Amour. La partie de nous-même qui est réelle est l’Amour.
L’Amour guérit, unit, élimine la peur et la solitude, l’Amour est éternel et amène avec lui la paix de l’esprit.
La vraie guérison ne peut pas se concevoir sans une rencontre avec la dimension de l’Amour.
L’Amour revient à l’avant-scène, accompagné de ses deux compagnons :

            -la Volonté

            -le Discernement.

C’est en cultivant cet Amour, en se laissant imprégner par lui, en en tissant notre vie, que nous pourrons connaître la paix et la plénitude pour nous-mêmes et accompagner aussi ceux que nous côtoyons sur ce chemin.
C’est à travers l’Amour que notre vie prend un sens, une signification.
Cet Amour vécu dans le « ici et maintenant » ne laisse aucune place pour le chagrin, la dépression et la culpabilité, il est tout puissant.
Lorsque nous sortons du ventre de notre mère, nous entrons dans le monde en luttant désespérément pour respirer. La plupart d’entre nous traversent la vie en continuant de lutter, et en se sentant seul et mal-aimés. Bien trop souvent, nous avons peur. Peur de la maladie et de la mort, peur de Dieu, peur même de continuer à vivre. Souvent nous quittons ce monde comme nous y sommes entrés : en luttant désespérément pour respirer.

Je crois qu’il existe une autre façon de regarder la vie, et cette autre façon nous permet d’évoluer sans peur dans ce monde, entourés d’Amour et de paix. Cela n’exige qu’une chose : que nous guérissions nous-mêmes et non que nous combattions à l’extérieur de nous-mêmes.
Je crois qu’il importe à chacun de commencer à faire l’expérience de la Joie et de l’Harmonie dans chaque instant, et de se mettre en route sur le chemin d’Amour et d’Espoir.

Tout notre potentiel a toujours été à notre portée car notre esprit forme un tout, et les seuls obstacles à notre bonheur nous sont imposés par nous-mêmes.
L’Amour est acceptation totale et don total, sans limites et sans exceptions. Comme l’Amour est la seule réalité, il ne peut être modifié. Il ne peut que s’étendre et se développer sans cesse.
L’Amour voit chacun innocent car il reconnaît la lumière en chacun de nous. L’Amour est l’absence totale de peur et la base de la guérison des attitudes.
Notre Essence est Amour.

Le principe global et premier de la guérison des attitudes est : 
n’enseignez que la Paix, pour vous sentir en sécurité; ne vous tournez pas vers l’Attaque, qu’elle qu’en soit la forme.
Lorsque quelqu’un est occupé à aider quelqu’un d’autre, il ne ressent pas la peur. La peur n’amène aucun changement positif. C’est une erreur que de provoquer la peur pour essayer d’aider les autres.
Nous ne sommes pas limités à notre corps et nous ne sommes pas restreints à la réalité physique. Par sa volonté de vivre, l’Esprit peut changer le cours d’une maladie. Etre absorbé par le passé, perturbe nos attitudes présentes. Cet instant est le seul temps qui soit.
L’expérience de l’Amour et de la Paix est la seule chose importante que l’on communique.

C’est l’attitude du Cœur, et non ce qui se dit entre deux personnes qui fait le travail de guérison mutuelle.
Une accumulation de connaissance verbale chez l’un ou l’autre n’a que peu d’utilité pour une guérison intérieure profonde.
Le Libre Arbitre ne signifie pas que vous pouvez établir le programme ; cela signifie seulement que vous pouvez choisir ce que vous voulez entreprendre à un moment donné.
Enseigner la signification de l’Amour est au-delà de ce qui peut s’enseigner. L’opposé de l’Amour est la Peur.

Il existe 2 émotions :

            -l’Amour qui est notre héritage naturel

            -la Peur qui est une illusion inventée par le mental.

Nous choisissons entre ces deux émotions à tout instant de la journée, et notre choix détermine le type de journée que nous vivons et la façon dont nous allons percevoir le monde.

En abandonnant tous nos faux concepts personnels, nous pouvons nous rappeler que la seule chose réelle à notre sujet est l’Amour qui a toujours été là : le Moi unique que Dieu a créé.
Le guide qui nous fait sortir du dilemme est un médiateur aux noms multiples : Jésus, Guide, Christ, Enseignant, Voix de Dieu, notre Moi Profond, et bien d’autres noms encore.
Cette voix intérieure est toujours présente pour nous aider lorsque nous l’appelons et que nous choisissons d’écouter ses messages.
Par le Pardon, elle corrige la perception fausse selon laquelle nous sommes séparés. C’est dans l’instant du Pardon que le monde illusoire de la séparation disparaît et que nous faisons l’expérience du monde réel de l’Unité et de l’Amour.

 

Demandez toujours à être guidés en toutes choses par la voix de la paix à l’intérieur de vous-mêmes.
Notre capacité d’entendre les directives de l’Amour n’est pas développée chez la plupart d’entre nous. Pourtant nous l’avons tous. Il faut seulement commencer. Le Pardon est la clé du Bonheur.

 

Voici les 7 Principes de la guérison des attitudes

 

1 :        La santé est la paix intérieure. C’est pourquoi la guérison est l’abandon de la peur. Considérer la transformation du corps comme notre but, c’est ne pas voir que notre seul but est la paix de l’esprit.

2 :        L’Essence de notre être est l’Amour. L’Amour ne peut être entravé par ce qui est purement physique. Par conséquent, nous croyons que l’esprit n’a pas de limites. Rien n’est impossible. Il n’y a pas de maladie irréversible. Et comme l’Amour est éternel, nous n’avons pas à craindre la mort.

3 :        Donner c’est recevoir. Lorsque nous cherchons à donner et à nous unir aux autres, la peur disparaît et nous acceptons la guérison pour nous-mêmes.

4 :        Tous les esprits sont unis. C’est pourquoi toute guérison est une guérison de nous-mêmes. Notre paix intérieure s’étendra d’elle-même aux autres, lorsque nous l’accepterons pour nous-mêmes.

5 :        Maintenant est le seul temps qui soit. La souffrance, les reproches, les états dépressifs, la culpabilité et les autres formes de peur, disparaissent lorsque l’esprit se concentre sur l’instant présent avec Amour et dans la Paix.

6 :        Nous prenons nos décisions en apprenant à écouter en nous-mêmes notre profond désir de paix. Un comportement n’est ni bon ni mauvais. Choisir entre l’Amour et la Peur est le seul choix qui ait un sens.

7 :        Le Pardon est le chemin de la vraie Santé et du Bonheur. En ne jugeant pas, nous laissons disparaître le passé et nous abandonnons notre peur du futur. Nous comprenons alors que chacun nous enseigne et que toute circonstance est l’occasion d’un surcroît de bonheur, de paix et d’Amour.

 

Conclusion

 

Dans la bienveillance et la tranquillité, rappelons-nous souvent que notre esprit réel ne contient que les pensées de Dieu : des pensées d’Amour et de Paix. S’il y a d’autres pensées, c’est que nous les avons fabriquées et nous pouvons donc décider nous-mêmes de les laisser disparaître.

Choisissons maintenant de pardonner au monde, de pardonner à notre corps et à tous ceux que nous voyons. Décidons de vivre dans le monde de l’Amour et que notre lumière intérieure brille et irradie partout.

Expérimentons la joie qui survient lorsque nous abandonnons nos peurs, notre culpabilité, nos embarras, nos reproches et nos désirs.

Que Simone Wéckerlin soit remerciée de tout coeur pour ce texte magnifique

Retour